Share this post

Illustration : panneaux solaire Sunberry

INNOVATION/

Sunberry : des panneaux solaires à construire soir même

Dans la mouvance du Do it yourself, la jeune entreprise Sunberry propose des panneaux solaires thermiques à construire soi-même. Le principe de fonctionnement est celui de panneaux solaires thermiques classiques : l’eau qui circule à l’intérieur des panneaux de polypropylène alvéolaire est chauffée par le soleil. Elle peut être utilisée directement (douche) ou comme moyen de chauffage (logement, piscine). Les deux pilotes montrent des résultats probants (rendement de l’ordre de 60%) à très faibles coût. Exemple 1 : un panneau de 2,6 m² au prix de 40€ produit 100L par jour pour chauffer une maison ou produire son eau chaude. Exemple 2 : un panneau d’1m² à 15 € produit 50L d’eau chaude pour un camping car. Le montage des panneaux est rapide, 3h seulement sans compétences techniques particulières, car non intégrés au bâti. Grâce à un Rasberry pi (micro-ordinateur à quelques euros), les principales données, notamment l’énergie captée, peuvent être consultées en temps réel ou par l’intermédiaire de leur application Sunberry app. L’entreprise se rémunère via des frais d’adhésion donnant accès aux tutoriels, formations en ligne pour le montage et logiciel de suivi.

FINANCER VOS PROJETS /

Feuille de route économie circulaire : on recycle les financements 😉

La feuille de route économie circulaire a été publiée le 24 avril dernier. Il s’agit essentiellement d’un consensus sur les objectifs à éteindre, ce qui est un bon départ. Côté financements, peu de nouveautés. Les incitations fiscales attendues visent surtout les collectivités locales, côté entreprises on attendra encore pour la mise en place de TVA réduites. Elles figuraient pourtant parmi les propositions pour les produits/services vertueux, intégrant des matières recyclées par exemples, ou les entreprises triant les 5 flux de déchets. On note le maintien/renforcement du fond déchet (renommé fond d’économie circulaire pour rester à la page), des appels à projets « FrenchImpact Économie Circulaire », un pendant au label FrechTech pour valoriser les initiatives locales, ou encore la création d’un « pass économie circulaire ». Ce dernier vise à faire profiter les acteurs privés d’un accès prioritaire aux financements/conseils/appuis techniques. Le contour reste un peu flou…à suivre.

La Nef et Energie partagée s’associent pour le solaire 

Les 2 acteurs s’associent pour proposer aux porteurs de projets solaires (groupements de centrale ou structure collective) de renforcer leurs fonds propres pour le développement de projets. Energie partagées pourra intervenir sur 6 mois en compte courant d’associés jusqu’à 250 k€ ; ce montant sera converti en prêt remboursable auprès de la NEF sur une longue durée (jusqu’à 18 ans). Les structures collectives éligibles doivent envisager de recourir dans un 2ème temps à la finance participative ; condition non exigée pour les groupements. En savoir plus

Appel à projet GRT Gaz : Transition énergétique & Digitalisation de l’entreprise

GRT Gaz recherche des solutions innovantes sur 3 volets : réduire l’impact environnemental de son activité, digitaliser ses services, améliorer ses pratiques opérationnelles (conception, réalisation, exploitation et maintenance des ouvrages). Les 10 entreprises sélectionnées pourront rencontrer les business units et bénéficier de financements pour un 1er pilote. Clôture : 11 mai 2018

Programme d’accélération Shell : candidatez

Shell lance la 2ème édition de son programme de soutien/accélération de jeunes entreprises sur 9 mois. Critères d’éligiblité : entreprises > 1 ans avec activité commerciale engagée ou prototype déjà abouti. Les secteurs d’activités visés sont assez larges : énergies nouvelles (production, distribution, commercialisation), stockage, nouvelle mobilité…Clôture : 18 mai 2018. Voir les lauréats du 1er programme

Innovation pour la ville durable : 100 k€ à 500 k€ de soutien

BPI France et la région IDF lancent l’appel à projet Innov’up Leader PIA pour soutenir les projets innovants des PME franciliennes en lien avec les filières stratégiques régionales. Parmi celles-ci, la ville durable et intelligente (éco-entreprises, énergie, biomatériaux etc…). Les projets devront présenter un montant de dépenses > 200 k€ et seront financés à 50% (2/3 en subventions et 1/3 en avances remboursables), ce qui représente une aide financière de 100k€ à 500 k€. L’appel à projet comportera 3 sessions de sélection : juin, septembre puis janvier. Prochaine clôture : 1er juin

 

Comments (0)

Laisser un commentaire