Share this post

Illustration : campagne de Greenpeace sur l’impact du numérique

DEBAT & INNOVATION /

Le poids environnemental du numérique : quelles solutions ?

1 e-mail avec une pièce jointe de 1 Mo  = 20 g de CO2 = 25 min d’éclairage d’une ampoule de 60 W ; la consommation mondiale de vidéo en ligne = 100% des émissions de GES de l’Espagne. Le think tank de la transition carbone, the shift projet a publié en octobre dernier un rapport qui alerte sur l’impact environnemental du numérique. Celui-ci représenterait 4% des émissions mondiales de GES, soit autant que le secteur des déchets, et sa consommation énergétique ne cesse d’augmenter, +9%/an. L’explosion des usages vidéo (Skype, streaming, etc.), le stockage des données (serveurs, réseaux, terminaux) et la multiplication des périphériques numériques fréquemment renouvelés sont les principaux facteurs d’inflation. Le constat est inquiétant.

Comment aller vers plus de sobriété numérique alors que notre économie est de plus en plus digitalisée ? Voici 3 solutions innovantes : utiliser le moteur de recherche Ecosia (1 recherche = 1 arbre planté), le serveur de transferts de fichiers gratuit et français Smash qui héberge ses fichiers dans le pays où se trouve l’utilisateur, vider régulièrement sa boite mail avec Cleanfox (1 nettoyage = 1 arbre planté en Zambie). Enfin, quelques bonnes habitudes simples à prendre au bureau : limiter les envois « frénétiques » de mails, envoyer des pièces jointes en PDF compressé ou mieux, les remplacer par des liens hypertextes, supprimer les PJ en répondant aux mails, vider régulièrement votre boite mails ou encore désabonnez-vous de newsletters non lues … en espérant que la nôtre n’en fait pas partie 😉  Sur ce, bonne rentrée à tous !

FINANCER VOS PROJETS /

Appels à projet déchets marins

En cohérence avec le Livre bleu Outre-mer adopté en 2018, le Ministère de l’écologie lance un appel à projet visant à réduire l’impact des déchets en mer, sur les plages et les cours d’eau dans les territoires ultra-marins français. Entreprises, associations et acteurs publics non étatiques peuvent proposer leur projet sur l’un des axes (ou les deux) de cet AAP. Axes 1 : opérations de localisation des zones d’accumulation des déchets solides (dont filets, engins de pêche), récupération et valorisation de ces déchets. Axe 2 : opérations pilotes ramassage aux déchets en partenariat avec les professionnels de la pêche et des ports. Un budget de 300 000 € de subventions sera réparti entre les projets lauréats. Clôture : 8/11/2019. En savoir plus

Appel à projets : Concours d’innovation – i-Nov

Le Concours d’innovation i-Nov est l’un dispositif du Programme d’investissements d’avenir (PIA) dédié aux projets innovants pour les start-up et PME (projet non collaboratif). L’objectif est d’accélérer le développement d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre à une envergure mondiale. Pour cette 4ème « saison », les thématiques « développement durable » du concours portent sur : l’adaptation au changement climatique, l’économie circulaire, la performance des bâtiments, les villes en transition et les JO. L’ADEME pourra cofinancer les « gros » projets de recherche, de développement et d’innovation (projets entre 600 k€ et 5 M€). Si les lauréats de la 3ème saison ne sont pas encore connus, on vous livre ici les 65 lauréats de 2018 comme source d’inspiration… Clôture : 8/10/2019

Une subvention de 15 000 € pour vous lancer sur l’économie circulaire

L’appel à projet C Voucher apportera un soutien financier et une expertise design à des entreprises souhaitant s’engager dans une démarche d’économie circulaire. Les lauréats recevront  une subvention de 15.000 € pour réaliser une étude de faisabilité, la mise à disposition d’un designer pendant 1 mois et une aide à la levée de fonds pour concrétiser le projet développé. Toute entreprise appartenant à l’un des 5 secteurs industriels suivants peut postuler : Santé – Textile – Industrie Maritime – Agro-alimentaire – Industrie manufacturière. Candidatez sur la plateforme en ligneClôture : 31/10/2019

La transition écologique s’accélère en PACA

La région PACA accélère très nettement ses interventions en faveur de la transition écologique. D’une part auprès des collectivités de petite taille (<20 000 hab) en soutenant l’implication des parties prenantes (citoyens, entreprises, ) dans leur stratégie publique de transition écologique. D’autre part, auprès des collectivités territoriales ayant la compétence « déchet », en favorisant l’émergence de projets exemplaires et/ou innovants en matière d’économie circulaire. Les collectivités intéressées pourront répondre aux appels à projets suivants : Transition citoyenne (clôture : 29/11/2019) ; Economie circulaire (Clôture : 04/10/2019)

En bref…

Le « Fashion pack » c’est 30 grands groupes du secteur textile, soit près de 150 marques, qui s’engagent à réduire les émissions carbone de leur activité.

Comments (0)

Laisser un commentaire