Share this post

INNOVATION /

Organix, la plateforme des biodéchets de Suez

Suez environnement a développé une plateforme Organix, de mise en relation des producteurs de biodéchets avec les exploitants d’unités de méthanisation en vue de valoriser leurs déchets organiques. L’expérimentation menée pendant 6 mois dans 3 régions (Bretagne, Normandie et Pays de Loire) a permis la vente de 8000 T de biodéchets via la plateforme dans le cadre d’une mise aux enchères. C’est donc une source de revenus pour les différents producteurs de déchets et d’intrants méthanisables pour les exploitants. Suez garantit la qualité des biodéchets, leur traçabilité et s’occupe du transport. Fort de ce succès, l’entreprise a annoncé le déploiement de la plateforme Organix sur l’ensemble du territoire national et bientôt en Belgique.

Des palmes de plongée aux avions

Quel est le point commun entre les palmes de la société Cobratex et leur projet de carlingue d’avion ? Ils sont fait en bambou. Lauréate en 2017 du concours Open Cleantech (voir ci-dessous), l’entreprise a développé un procédé innovant qui extrait les fibres de bambou sans les détériorer et les soude entre elles pour obtenir un ruban continu de qualité. La résine de fixation utilisée est biosourcées et sans bisphénol A, produite par l’entreprise drômoise COP Chimie. Ce bio-composite est idéal pour remplacer les fibres de verres ou de carbone classiques dans les coques d’avion par exemple, les rendant plus légers, ou les matières d’origine fossile des palmes de plongées.

FINANCEMENT /

Concours Open cleantech

Cleantech Open France organise chaque année un concours d’innovation pour faire émerger les meilleures startups françaises dans le domaine des cleantech. Les 8 lauréats du programme bénéficieront d’un label mondial reconnu et d’un accompagnement opérationnel européen de 6 à 18 mois de l’opérateur européen Climate Kic. C’est aussi et surtout l’occasion d’intégrer un écosystème mondial dynamique. Pour être éligibles, les entreprises doivent remplir plusieurs critères : intervenir dans l’un des 8 secteurs du concours, être lauréate d’un concours/prix ou label d’un pôle de compétitivité, ne pas dépasser 8 M€ de CA/an. En 2017, les lauréats comptaient 3 entreprises sur des solutions logicielles, 2 sur les EnR, 2 sur la biodiversité et 2 projets biomatériaux (dont Cobratex voir ci-dessus). Découvrir le concours. Clôture : 18 mai 2018

L’ADEME maintient ces 3 principaux fonds de soutiens aux projets

Le nouveau président de l’ADEME, Arnaud Leroy, a confirmé le maintien et la consolidation des 3 principaux fonds d’aide aux projets : le fond chaleur (214 M€), le fond déchet (160 M€) qui devriendra le fond économie circulaire et le tout nouveau fond air mobilité (20M€).

Pour garantir l’indépendance de l’ADEME avec les engagements de l’Etat, le président souhaite diversifier les sources de revenus du fond déchet. Une participation financière des filières REP (responsabilité élargie des producteurs) ou l’instauration d’une TGAP amont pour les fabricants de produits non recyclables ou n’ayant pas encore intégrée une filière REP sont à l’étude.

Appel à solutions innovantes pour la petite hydro électricité

ENGIE est à la recherche de solutions innovantes permettant de produire de l’électricité à partir des petits cours d’eau et de rivières sans impacter celles-ci avec plusieurs critères : puissance maximale de 100kW, facile d’installation (1 jour), permettre l’auto-consommation, solution mature en phase d’expérimentation (TRL 7). Pour les entreprises sélectionnées, Engie leur propose un accompagnement via la société hydroélectrique du Midi pour développer le business, un terrain d’expérimentation à disposition. Elles pourront aussi intégrer le catalogue de solutions Engie. En savoir plus. Clôture : 30 mai 2018

La fondation MACIF au service de l’ESS

La Fondation MACIF et l’Avise accompagnent chaque année à travers leur programme P’INS des porteurs de projets socialement innovants dans leur stratégie de duplication. Les structures accompagnées par P’INS devront avoir fait déjà une preuve de concept réalisé et porter un projet réplicable sur d’autres territoires dans l’un des domaines suivants : habitat, mobilité, santé, finance solidaire, social/lutte contre l’isolement. Seules les structures agrées ESS pourront être bénéficiaire mais des partenariats avec d’autres types d’acteurs sont encouragés. Les lauréats recevront 20k€ et un un appui technique gratuit pendant 8 à 12 mois. En savoir plus. Clôture : 16 avril 2018

En bref,

  • Les fonds européens FEADER sous-utilisés ? C’est en tout cas ce qu’indique le rapport de la cour des comptes européennes sur leur contribution au développement des EnR et la transition énergétique.
  • Les 10 lauréats du concours « qualité de l’air » en Ile de France sont dévoilés ici 

Comments (0)

Laisser un commentaire